Création

Concerto en sol pour violon et orchestre : Hommage au compositeur Pierre Wissmer

 

Concert Exceptionnel organisé par " L'Action Musicale Pierre Wissmer ".

Orchestre  sous la direction de Dominique Fanal.
​​​​​​​Présenté avec le soutien de L'Action Musicale Pierre Wissmer.
​​​​​​​Le jeudi 3 mai 2007 à 20h45 à l'église ST Honoré d'Eylau à Paris.
Avec le concours : des Chœurs  "Horizons", du « Chœur des personnels de l'Opéra National de Paris et du ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche »(Dir : Françoise Maciocchi ), des chœurs "Placer Canto" - (Dir : Henry Didot), et "de ville d'Avay" - (Dir: Bernard Polisset).
Solistes : nn, soprani - Carole Marais (mezzo),  François Lilammand (ténor),  Bernard Polisset (basse),  Vinh Phalm (Violon).
Oeuvres de :

  • Pierre Wissmer : Concerto de violon et orchestre N° 3
  • Pierre Uga : Concerto en sol, pour violon et orchestre (création)
  • J. S. Bach : Magnifica
  • W. A. Mozart : Messe du couronnement.

Le concerto de notre ami Pierre Uga, élève de Pierre Wissmer, a conquis immédiatement. L’ouvrage est évidemment plus souriant, plus lyrique, avec quelque chose de très français, voire même de très parisien. Le brio de Pierre Uga, ses rythmes, ses couleurs, ont séduit. Soliste et orchestre y ont été, je crois épatants. Le concerto parle au cœur, et il y a dans tout ce discours une grande densité humaine et émotionnelle. Je n’ai eu que des compliments. C’est vraiment épatant, ce concerto, encore bravo." - Dominique Fanal, chef d’orchestre.

Hommage de Pierre Uga à  Pierre Wissmer : A mon Maître et Ami.

J'ai connu Pierre Wissmer en 1958, il était à cette époque directeur adjoint de la schola Cantorum de Paris où j'étais venu me faire inscrire sur les conseils de madame Ple-Caussade, pour continuer l'étude du contrepoint modal, du choral et de la fugue avec Daniel-Lesur. Armé de ma médaille de solfège supérieur et de mon prix d'harmonie, j'arrivais du conservatoire de Bordeaux où j'étais en classe d'écriture et de composition. Quelquefois Pierre Wissmer venait remplacer Daniel-Lesur en classe de contrepoint. Ensuite je suis entré à l'atelier de composition avec Daniel-Lesur et Pierre Wissmer comme professeurs et enfin en classe d'instrumentation et d'orchestration avec Pierre Wissmer, où il excellait, comme seul professeur et ce jusqu'à l'obtention de tous mes certificats et diplômes d'études supérieures et de fin d'études en 1963.

Au début, Pierre W. me glaçait un peu, ne le connaissant pas beaucoup il me paraissait d'un abord assez froid, car son côté "gentleman" et un peu pince sans rire m'impressionnait, mais au fil des années j'ai appris à le mieux connaître et à l'apprécier. Je dois reconnaître que pour Pierre : "la musique est une amitié"” dû à Daniel-Lesur, n'est pas un vain mot, car depuis cette époque jusqu'à sa maladie, il m'a pratiquement toujours, encouragé, conseillé, donné confiance en moi, par courrier interposé ; (de 1962 à 1989) me demandant de m'inscrire dans des concours internationaux de composition, de le tenir au courant de mon travail etc.

A l'époque, je continuais à passer des nuits en jouant dans un orchestre de variétés pour gagner ma vie, et j'étais à deux doigts d'abandonner la musique, mais grâce à ses conseils, à ses encouragements pour que je passe des concours pour être professeur ou directeur, j'ai tenu bon. Il était toujours présent et prêt à m'épauler, m'expliquant ceci, cela qu'il fallait tenir le coup, ne pas se décourager etc. Il m'invitait à passer le voir boulevard Exelmans lorsque je montais à Paris, pour toujours m'encourager. Jusqu'au jour où j'ai été remarqué dans un concours par un directeur de conservatoire qui était au jury, naturellement j'ai mis Pierre au courant, dans l'intervalle, il venait d'être nommé directeur du conservatoire du Mans, nous sommes en 1969 et il m'écrit : “"Vous n'allez quand même pas partir chez un autre" et en janvier 1970 je commence comme professeur intérimaire de formation musicale, et sur les conseils d'Antoine Tisné, compositeur et inspecteur, qui m'avait également remarqué et félicité lors d'un autre concours, je me suis préparé pour passer le concours de titularisation comme professeur de direction de chœur et de chant choral, et j'ai eu la chance de rester au Mans.

Pierre me confiait la composition de tous les déchiffrages instrumentaux pour les examens, ainsi que les déchiffrages chantés pour les hauts niveaux de solfège. Donc plus d'échange de courrier car nous étions au conservatoire toutes les semaines, et nous déjeunions très souvent ensemble le midi, nous partions dans sa R.8 Gordini, pour trouver un restaurant (Pierre a toujours aimé les voitures sportives), et le mardi soir après les cours, nous nous retrouvions avec d'autres profs' et de grands élèves, Dominique Fanal par exemple, dans une brasserie du centre ville.

Pierre savait créer autour de lui une sérénité, une ambiance qui n'a jamais été égalée au conservatoire. Tous les étés, il nous invitait ma famille et moi à passer le voir au hameau de Valcros dans le Var. A ce propos voici une anecdote qui situe bien Pierre, je lui avais amené une composition et l'ayant lu et joué plusieurs fois, sous le coup de l'émotion je pense, car comment expliquer cela, il cherche sur son piano quelque chose et trouvant un crayon il me le donne. Vous voyez ma surprise et mon étonnement. Ce demi crayon jaune est toujours là en souvenir sur mon bureau.

Pierre était un compositeur Imaginatif et fécond, avec je crois 137 numéros d'opus, et très éclectique quant au genre. Du petit chœur pour enfants en passant par le chœur avec orchestre, la mélodie, la musique symphonique, le concerto, la musique de chambre, de théâtre, la musique instrumentale pour guitare, pour orgue, musique de scène et j'en passe. Parmi les ballets, "Christina et les chimères" m'a beaucoup marqué à l'époque, car cette utilisation de la télévision était peu commune.

L'orchestrateur était remarquable, avec une science de l'orchestration hors du commun. Après son départ à la retraite en 1980, nous avons repris notre échange épistolaire, il a continué à prendre de mes nouvelles, à me questionner sur mes compositions etc. Je pense honnêtement que je dois beaucoup à mes différents Maîtres, mais particulièrement à Pierre, indépendamment de la technique musicale, ce qui est évident, mais je lui dois d'être ce que je suis aujourd'hui son approche a été déterminante, car à son contact nous ne pouvions que progresser à tout point de vue. Je ne parle pas de Marie-Anne son épouse qui était la gentillesse même, et qui se chargeait de répondre à sa place vers la fin, Pierre étant malade.

J'ai été très peiné en apprenant le décès de Marie-Anne et de Pierre quelque temps après. Perdre des amis comme cela c'est un peu comme perdre une sœur et un frère. Nous nous sommes toujours vouvoyés avec Pierre, il m'était impossible de le tutoyer comme certains de ces anciens élèves le faisaient. Je ne peux expliquer pourquoi, par réserve peut-être.


Merci pour tout mon cher Pierre.


La Malle Magique


L'histoire...

Nicolas et sa sœur Sylvie sont invités à passer une journée chez leurs grands-parents, monsieur et madame Merlin, magiciens de music-hall en retraite. Ces derniers ont promis de montrer à leurs petits-enfants quelques tours de magie, mais uniquement après la sieste ! Nicolas et Sylvie font mine d'aller se coucher et partent explorer le grenier où grand-père et grand-mère ont rangé leur matériel d'artistes magiciens.

L'opéra pour enfants, "La Malle magique" a été crée en 2003 dans la Mayenne et la Sarthe, puis en 2005 à Pékin (Chine), et en 2008 au Grand Opéra de Tours.
Montage :
La partition du spectacle peut être interprétée par : Un orchestre symphonique, philharmonique, de chambre, voire même par un seul piano. Le groupe des chanteurs peut être composé d'enfants avec un adulte ou d'adultes. Le projet peut  associer des enfants des écoles avec une initiation au chant. Lors de spectacles passés, des enfants malades ont fait des dessins qui ont été exposés.
Lieux :
Le spectacle peut être adapté pour toutes les structures : Opéra, Théâtre, Maisons de la Culture, Salles des Fêtes, etc...
Faites donc le voyage dans cette Malle ! Elle est vraiment magique.
Cet opéra a été joué en Chine, en Sarthe, en Mayenne, à l'Opéra de Tours, et dans l'Orne...

Musique : Pierre Uga,
Livret : Christian Kaluc,
Direction Musicale : Emmanuel Trenque,  Baryton Ronan Nedelec, La Maîtrise de l'Opéra de Tours, et les enfants sélectionnés lors d'auditions.
Orchestre Symphonique Région Centre - Tours.

Pourquoi crée un opéra pour enfants ? Pierre s'explique...


Animations musicales du Château de Cambon

La Dernière Lettre de Marie-Antoinette - 2012

Pièce écrite, et mise en scène, par René Monboisse, propriétaire du château de Cambon.
Musique de Pierre Uga, composée à la manière du XVIIIème siècle.
Deux mouvements : Larghissimo et marche funèbre.
Pianiste : Anne Crépin-Leblond,
Piano Erard de 1920, à queue,  deux pédales.

La Dame de Pique - 2013


Pièce écrite, et mise en scène, pa r René Monboisse,propriétaire du château de Cambon.
Musique de Pierre Uga, composée à la manière du XVIIIème siècle.
Trois mouvements.
Pianiste : Anne Crépin-Leblond,  Piano Erard de 1920, à queue,  deux pédales.Le récitant est René Monboisse.
La troupe d’artistes amateurs, et la costumière sont d’Aurillac.
3 Mouvements

L'Ambassadeur - 2014


Pièce écrite, et mise en scène, par René Monboisse, propriétaire du château de Cambon.
Musique de Pierre Uga, composée à la manière du XVIIIème siècle. Trois mouvements.
Pianiste : Anne Crépin-Leblond, piano Erard de 1920, à queue,  deux pédales.
Le récitant est Claude Fouché Garros. La troupe d’artistes amateurs, et la costumière sont d’Aurillac.

Marguerite de Valois-2015


Marguerite de Valois - Une reine dans les montagnes d'Auvergne.
Animation théâtrale et musicale par le Sublime Théâtre.
Musique de Pierre Uga, interprétée au piano par Anne Crépin Leblond.

Moulin Fagnoux - 2010


Poème musical en occitan

Javerlhac - Création du " Moulin Fagnoux "  : Pari réussi. " Chaleureux applaudissements pour le compositeur et les brillants interprètes ".
Beau succès du concert intitulé « Paroles et Musiques » organisé par l’association Clavicorde le dimanche 30 mai à la Salle de la Culture de Javerlhac (Dordogne). Un public composé d’une centaine de mélomanes avertis, mais aussi de non initiés, a écouté avec émotion la création du Moulin Fagnoux, une œuvre musicale pour piano, flûte, violon, violoncelle écrite par Pierre Uga sur un poème en occitan du Périgord Limousin de Jean-Pierre Reydy. Un court exposé de ses intentions par le compositeur, suivie d’une lecture pleine de sensibilité du poème en langue d’oc par Michel Nicolas, ont d’emblée préparé le public à ressentir la beauté et le mouvement de la musique. Parfait équilibre des quatre instruments : Piano (Jean-Emmanuel Charles), violon (Mathias Guerry) clarinette (Philippe Galland) et contrebasse (Jocelyne Reydy), dans l’exécution de cette pièce au tissu musical sensible et varié.

Dans l’Histoire du Soldat, la musique de Stravinsky puise son inspiration dans un conte populaire russe adapté en français par Ramuz. Une lecture magistrale du texte par Roland Meynet alternait avec des pièces colorées et dynamiques d’une grand richesse expressive. Pure beauté que cette autre pièce de Khatchatourian inspirée de danses du Caucase, où le piano (Jean-Emmanuel Charles), le violon (Mathias Guerry) et la clarinette (Philippe Galland) rivalisaient de charme et d’entrain.

Comment penser que, cinq ans après sa fondation, Clavicorde aurait réussi ce pari de créer une œuvre  écrite à son intention, et d’enthousiasmer avec des pièces aussi originales un public majoritairement habitué à la musique du 18ème et du 19ème siècle ?


Journées internationales du patrimoine


Catalogue

Consultez le catalogue de Pierre Uga

Musique de chambre

Fugue Modale (1963)
Quatuor à cordes
Durée : 3 mn 20
Édition : A disposition chez le compositeur.

Les Litanies (1998)
Sur un texte de Myleine Robinet-Revol
Récitant, violoncelle et piano.
Création à Saint-Vrain (91) mars 2002
Jacques Marché Récitant, Jocelyne Reydy Violoncelle et Anne Crépin-Leblond pianiste.
Reprises: plusieurs fois depuis 2002 par l'ensemble Aspendos.
Durée : 18 mn
Editions BAYARD-NIZET

Le Cavalier de L'Erreur  (2002)
(commande du ténor Christophe Crapez)
Mélodie pour ténor, mezzo-soprano, violon, violoncelle et piano.
Texte de Abû-L-Atâhiya VIIIème siècle.
Création: 2004 au salon d'automne à Paris.
Christophe Crapez ténor, Eva Gruber Mezzo,
et le trio Werther (Pablo Shatzmann violon, Eric Villeminey violoncelle et Nicolas Ducloux Piano).
Reprise: A la nuit de la mélodie
A la péniche opéra en 2005.
Durée : 9mn 35
Édition : A disposition chez le compositeur.

Ambiance  (2004)
Pour deux pianos
Durée : 3mn 40 - Création en attente.
Édition : A disposition chez le compositeur.
La Visite du Clos Lucé (1994)
Quatuor de guitares
Commande du quatuor de Versailles
Durée : 25 mn - En attente de création
Édition : A disposition chez le compositeur.

Triptyque (1998) - A Anne Crépin-Leblond.
Guitare et piano
Création prévue 2007
Durée : 14 mn
Édition : A disposition chez le compositeur.

Sogno di Chimere (2002)
Violoncelle et piano.
Durée : 4 mn 15
Création en attente
Édition : A disposition chez le compositeur.

Sonata per cello e piano (2003)
A Anne Crépin-Leblond et Jocelyne Reydy.
Violoncelle et piano.
Création à Douarnenez  juillet 2004.
Durée : 15 mn 20
Édition : A disposition chez le compositeur.

Squabbling (2003)
Bugle, euphonium, percussions : vibraphone, xylophone,
triangle, et piano.
Durée : 7mn - Création en attente.
Édition : A disposition chez le compositeur.

Concert pour trompes de chasse (2004)
Sonneurs de chant, Sonneurs de seconde,
Sonneurs de basse, Violoncelle, Orgue.
Durée : 3' 47" - Création en attente.
Édition : A disposition chez le compositeur.

Musique d'Orchestre

Concerto en sol pour violon (2006). " La musique est une amitié "
"A mes Maîtres Daniel Lesur, Pierre Wissmer, Pierre Lantier."
Commande de Dominique Fanal chef du Sinfonietta de Paris
Effectif 2/2/2/2/4/3/1/1/, timbale,percussion, xylophone vibraphone (2), harpe.
Création le 3 mai 2007 Eglise saint-Honoré d'Eylau Paris.
Orchestre Sinfonietta de Paris.
Violon Vinh Pham
Direction Dominique Fanal
Durée : 16 mn
Édition : A disposition chez le compositeur.

Musique vocale et orchestre de chambre

La Malle Magique avec une version nouvelle pour six musiciens en 2019

La Malle Magique (1997) - (2008) 
Spectacle jeune public. Opéra pour enfants.
Révisions 2004 - Livret de Christian Kaluc
Orchestre de chambre 1f, 1h, 1c, 1b, 1 cor, 1trp, 2 percussions vibraphone, xylophones, cordes.
Deux enfants solistes ou 2 Soprani, baryton, chœur d'enfants.
Création version concert le 16 mai 2003 à Ecommoy (Sarthe).
Reprise : Le 23 mai Ernée, le 6 juin Meslay-du-Maine,
le 17 juin Laval (Mayenne) par l'ensemble instrumental de la Mayenne. Chef Yves Parmentier.
Les 10 et 11 juin 2005 à Pékin (Chine), année de la France en Chine. Orchestre de l'université du peuple. Chef Yves Parmentier.
Reprise : les 22 et 23 avril 2008 - Opéra de Tours
Projet dans le cadre "spectacle jeune public".
En Version scénique courant 2008.
Durée 50 mn
Édition : A disposition chez le compositeur. 

Musique vocale

Espère Enfant (1957)
Texte Victor Hugo
Soprano et piano.
Création au grand théâtre de Bordeaux 1957 (audition classe de chant).
Reprise: Château de la Tortinière 26 octobre 2002.
Durée : 2m 57
Édition : A disposition chez le compositeur.
Déposée à l'académie Francis Poulenc

La Rose (1965)
texte de Chantal Lambert
Mezzo-soprano, Baryton
2ème Prix ex æquo au concours international de composition de VIOTTI Italie. (1965)
Création: Château de la Tortinière 8 Novembre 1997. Durée : 3 mn
Édition : A disposition chez le compositeur.
Déposée à l'Académie Francis Poulenc.

Chantons la Loire (1970)
Texte de Le Ray
Mélodie comme une chanson.
Mezzo-soprano, Baryton
Création : 1971
Durée : 3 mn 40
Édition : A disposition chez le compositeur.

Entre ciel et Mer (1972)
texte de R. Le Ray
Chanson comme une mélodie.
Soprano
Mention spéciale du jury, 4ème biennale de la mélodie française. Cannes 1972.
Création:  1972 pour le concours.
Durée 0h 3,35
Édition : A disposition chez le compositeur.

Vocalise  dans le style jazz (1985)
Voix moyennes
Pièce pédagogique.
Durée: 2 mn 25
Édition : Aux éditions Lemoine

Mon Dieu que belle est cette terre (2000)
Texte de Daniel Gaultier.
Mélodie comme une chanson.
Soprano, ténor
3ème prix à l'unanimité, concours international de Milan Italie. composition Prix Andrea Bocelli 2001.
Interprétation pour le concours par Jocelyne Reydy violoncelle et Anne Crépin-Leblond Piano,
Durée : 4 mn 16
Édition : Suvini Zerboni SPA Sugar Music.

L'Amore (2001) 
Texte de Irma Dubreuil. En Italien.
Mélodie à la manière des Arie antiche.
Soprano / ténor.
Version pour mezzo soprano, baryton.
Création en attente.
Durée : 3 mn 5
Édition : A disposition chez le compositeur.
Déposée à l'académie Francis Poulenc

Pour chœur

Trop penser  (1977)
Harmonisation d'une chanson d'aube (Moyen-âge).
Quatre voix mixtes.
Durée : 3m environ.
Édition : A disposition chez le compositeur.

Elle  (2002)
Texte de Daniel Gaultier.
Cycle de chœurs à trois et quatre voix.
* A différents âges. Petite fille, fillette, jeune fille, jeune femme, femme, maman, grand mère, finale.
* La petite fille 1 mn 55. S,Al, T, B.
* Sans même un tambour  3 mn 05. S, Al, T, B.
* Dit-elle 2 mn 22.  Trois voix - S.M-s, alt.
* Claire 1 mn 57. Trois voix T1, T2, B.
* L'inconnue 3 mn 15 - S, Al, T, B.
* Malgré 1 mn 18. - S, Al, T, B.
* Rose ombrelle 1 mn 44. - S, Al, T, B.
* Argument 1 mn 44 - S, Al, T, B.
Durée : 17 mn 21
Édition : A disposition chez le compositeur

Musique instrumentale

Pièces pédagogiques.
Toutes ces pièces ont vu leur création lors de concerts d'élèves aux conservatoires, écoles de musique etc…
La révision a été faite en 2003 - Éditions Musicae -  www.musicae.fr

Violon et piano

Andantino pour violon (1986)
Reprise: de nombreuses fois.
Durée  2 mn 20
Le violon de l'étrange (1986)
Reprise de nombreuses fois.
Durée : 2 mn 20
Chansonnette (1988)
Reprise de nombreuses fois.
Durée : 1 mn 20

Flûte et piano

Rumeurs Sylvestres (1972)
Révision : 2003
Durée 1 mn 18
Promenade en forêt (1974)
Révision : 2003
Durée 1 mn 17
Adagietto en Fa (1980)
Révision : 2003
Durée : 1 mn 34
Valse mélancolique (1986)
Révision : 2003
Durée : 1 mn 35
Andantino pour flûte (1986)
Doux rêve (1988)
Durée : 1 mn 34
Recueil Sept petites pièces (1986)
Rumeurs sylvestres, promenade en fôret Adagietto en fa, valse mélancolique, Andantino, petite pièce, Doux rève,
édité chez Bayard Nizet
Soirée d'automne 
Edité B-N
Il était une fois six croches
Edité, B-N
Durée : 1 mn 20
Pièces pédagogiques.
Création : Toutes ces pièces ont été créées à la Schola Cantorum de Paris lors  d'audition d'élèves - Édition : A disposition chez le compositeur.

Violoncelle et piano

Recueil "A la manière de,,,Bartok, Ravel, Debussy, Fauré, Mozart,Schumann, Franck,éditées
Trois pièces
Editions Bayard-Nizet
Sogno di chimere
Editée
Sonate per cello e piano
A disposition chez le compositeur
Thème et variations pour deux violoncelles

Contrebasse

Sogno di chimere contrebasse et piano
A  la manière d'un chant populaire (1972)
Durée : 1 mn 23
Sans manière 1 (1993)
Durée : 1 mn 10
Sans manière 2 (1984)
Durée : 1 mn 41
Monsieur Tong (2003)
Création : concert 2005
Reprise : différentes auditions
Durée : 1 mn 20

Pour Piano

Le petit Mandarin (1960)
Etude sur les touches noires
Durée : 1 mn 25.
Petite étude (1997)
Trois variations. (avec accords, à deux voix, avec contrepoint.)
Durée : 1 mn 03 chaque
Valse à trois (2003)
Six mains sur un piano
Durée : 1 mn 10

Pour deux pianos

Curieuse berceuse (2003)
Durée : 1 mn
Pièces concertantes

Guitare solo

Petite pièce pour guitare (1960)
Mention derrière J.Rodrigo, au concours international de composition de radio-France 1961.
Durée : 3 mn 35
Edité B-N

Saxophone alto et piano

Allegro pour sax (1963)
Edité
Durée : 4 mn 20
Per quattro , quatuor de saxophones,
Edité

Flûte et piano

Soirée d'automne (1985)
Durée :  3 mn 50
Il était une fois six croches (1986)
Durée : 3 mn 04

Trombone et piano ou tuba ou Saxorn

Promenade
Editions G,Billaudot